UN CHARME DES ANNÉES 30

EN SAVOIR +

M. DELEON…

Cet édifice a été construit par l’architecte Léon Baille entre 1928 et 1932 à la demande de Jean Baptiste Deleon.

Mr Deleon, propriétaire du Belvédère était un garçon de café au pays Basque. Par son travail, il parvient à obtenir la gestion du Buffet de la gare d’Hendaye.

À cette époque, la compagnie des chemins de fer du midi se développe et dynamise le traffic ferroviaire sur la Région du Grand Sud-Ouest.

Mr Deleon voit alors l’opportunité de prendre également la gestion du Buffet de la gare de Cerbère. Il développe alors des activités multiples, qui lui assurent des revenus lui permettant de poursuivre son implantation Cerbérienne.

Il créa l’hôtel Bel Horizon et décida de l’édification du Belvédère du Rayon Vert. On lui doit aussi de nombreuses constructions sur Cerbère.

UN EMPLACEMENT IDÉAL

L’emplacement de l’hôtel avait été stratégiquement choisi à Cerbère. En effet il était destiné à accueillir les nombreux voyageurs devant effectuer un changement de train et qui étaient également dans l’attente de l’obtention d’un visa pour entrer en Espagne.

L’architecture intérieure et extérieure est en tout point remarquable, réalisée dans le style « Paquebot », qui est un style novateur dans les années 1920. Sa surface triangulaire avec une « poupe », des coursives arrondies, un toit-terrasse avec des escaliers comme une cheminée de navire…tout est inspiré de l’architecture navale.

Léon Baille avait pensé à tout pour satisfaire les passagers de ce bateau immobile : restaurant, casino, salle de bal et de spectacle, court de tennis sur le toit-terrasse…

UN LIEU DE FÊTES

De nombreux artistes se sont produits dans la salle de spectacles (Fernandel, Maurice Chevalier, Mistinguett…) ou ont fréquenté ce lieu (Michèle Morgan, Gina Llolobrigida, Orson Welles, Bourvil Francis Blanche) et plus récemment Depardieu et Josée Dayan.

Ce lieu de transit et de fêtes, très fréquenté jusqu’en 1936, connut en raison de la guerre civile espagnole, une activité réduite. Il a été le lieu de séjour de la Wehrmatch pendant la période 42-44 (Südwall mur de la méditerranée).

L’activité économique de l’établissement ne s’est jamais arrêtée complètement et elle a perduré tout au long du 20 siècle.

L’hôtel est inscrit aux monuments historiques depuis 1987, classé en 2002.

PROMOUVOIR  L’ART

Grâce aux efforts du propriétaire, Monsieur Jean Charles Sin, arrière petit fils de Monsieur Jean Baptiste Deleon, organise chaque année plusieurs événements : des rencontres cinématographiques, des stages de tango, flamenco et danses orientales et enfin des expositions de peinture, sculpture et photographie.

Musique classique, jazz, expositions diverses, soirées privées. 

Des séances de cinéma sont également projetées toute l’année et en été, des soirées à thèmes ont lieu.

De plus, des architectes du monde entier, Américains, Européens…viennent étudier le monument. De nombreux projets sont à l’étude, en particulier au niveau de l’association art deco méditerranéenne.

La restauration progressive du bâtiment permettra de rendre le lustre à ce monument unique au monde, patrimoine architectural du département, symbole de la prospérité passée de la ville de Cerbère.

En conclusion, l’établissement participera à coup sûr, au renouveau de ce village le plus au sud de la méditerranée Française.

Découvrez les différents services du Belvédère du Rayon Vert

LE BELVÉDÈRE DU RAYON VERT

Pour un séjour inoubliable dans un lieu d’exception.

RETROUVEZ-NOUS SUR :